La Crise de la quarantaine chez la femme

La Crise de la quarantaine chez la femme

La crise de la quarantaine féminine correspond au rappel de l’horloge biologique, à l’urgence de mettre au monde un enfant pour se sentir accomplie si ce n’est pas déjà fait, mais aussi la peur de perdre son pouvoir de séduction accentué par le temps qui passe qui n’est pas bien supportée à cause de l’image de la femme dans notre société qui est forcément jeune et belle.

La prise de conscience est souvent liée pour la femme à un sentiment d’abandon de son conjoint qui ne la regarde plus comme avant, ses enfants qui sont devenus grands et qui ont de moins en moins besoin d’elle. C’est aussi le moment où la femme s’aperçoit qu’elle a fait passer sa vie de famille, ses enfants, son travail avant ses propres désirs.

Pendant des années elle a cumulé vie de famille et vie professionnelle en faisant des concessions pas toujours faciles, des compromis qui peuvent être la source de ses frustrations actuelles. On lui a tellement demandé, d’être efficace au bureau, une mère attentive, une femme sexy pour finalement ne pas recevoir grand-chose en retour.

D’autant plus que la cinquantaine représente un cap tant affectif que physiologique et le corps n'émet plus de signaux sexuels aussi puissants et une carence hormonale vient encore accentuer le côté négatif de la situation. Beaucoup de femmes ne ressentent plus l'envie de faire l'amour avec leur conjoint.

Il y a aussi le syndrome du nid vide quand les enfants quittent la maison et que la femme ne peut plus faire d’enfant elle se sent moins utile. Contrairement à l’homme, la femme s’en aperçoit et donne les premières alertes avant de tout chambouler. Quand une femme dit à son mari qu’elle a le sentiment de ne plus exister il ne faut pas prendre cela à la légère.

C’est alors que nait ce sentiment de colère et de frustration typique de la crise de la quarantaine. Elle commence à changer d’apparence, de tenue vestimentaire, de coiffure pour se sentir à nouveau désirée, mais si en face personne ne la désire elle va avoir besoin de nouvelles aventures.

A la quarantaine la femme doute beaucoup de ses charmes et elle veut retrouver l’envie de séduire pour se rassurer, surtout si elle se sent délaissée. Si certaines femmes se contentent d’aventures passagères pour retrouver la sensation d’être désirée, le changement est souvent plus radical avec une rupture franche avec son conjoint pour partir définitivement avec un autre qui saura lui procurer plus de plaisir et d'attention.

Comme chez l’homme les frustrations sexuelles peuvent être un facteur déclenchant. Les femmes qui ont connu peu d’hommes avant le mariage, peu d’expériences sexuelles ont aussi envie de découvrir de nouvelles pratiques avant qu’il ne soit trop tard.

Que faire en cas de crise de la quarantaine féminine

travail

Là encore le dialogue et l’écoute et le principal remède à la crise de la quarantaine, il faut tout d’abord en prendre conscience sans forcément rejeter la faute sur les autres et en parler à son conjoint. Et c’est souvent le moment le plus délicat car les hommes prennent trop souvent à la légère les revendications de leur femme. Il ne faut pas croire qu’une simple crise va disparaître tout doucement avec le temps.

Avant de se séparer ou de commettre une infidélité, la femme donne les premiers signes d’une envie de reconsidération quand elle ne l’a pas expliqué clairement. C’est le moment de faire un effort qui peut être vraiment bénéfique pour le couple pour expérimenter une nouvelle sexualité, trouver de nouvelles activités, prendre du temps pour sortir à deux, aller au restaurant, au théâtre en amoureux.

De nombreuses femmes réalisent qu’elles sont jolies et épanouies à la quarantaine, elles cherchent à se mettre en valeur. Poser pour un photographe afin de faire de jolis clichés à offrir à son mari est une façon originale de raviver la flamme dans le couple et de se prouver que l'on peut encore plaire.

Quand le couple est solide et épanoui sexuellement la femme peut avoir envie de changer de travail suite à une lassitude, là aussi il faut pouvoir se poser les bonnes questions pour ne pas faire n’importe quoi et ne pas mettre en danger son avenir professionnel.