La crise de la quarantaine

La crise de la quarantaine qui correspond au milieu vie est une période de remise en cause qui touche les hommes et les femmes entre 40 et 50 ans et qui a pour conséquence de bouleverser le quotidien pour lutter contre la monotonie du temps qui passe.

C'est effectivement au moment de la quarantaine, le fameux tournant que se posent les plus grandes angoisses existentielles par rapport au chemin parcouru, mais aussi à celui qui reste à faire.

C'est le moment des remises en question de façon malheureusement souvent involontaire, par rapport à son travail, à son couple, mais l’ennui est souvent le dénominateur commun.

Au travail

La crise de la quarantaine au travail

Au travail : Cela peut se manifester par un profond ennui, la sensation de ne plus évoluer, que notre statut professionnel est quasiment définitif sans perspective d’évolution et donc de valorisation et d’augmentation. Mais aussi la peur du chômage et l’angoisse d’être facilement remplacé par des gens plus jeunes. C’est un moment où l’on se sent en même temps dépasser par les événements et en colère par le manque de considération de ses pairs.

On a l’impression que la voie est sans issue et que le placard ou la porte n’est pas loin. L’envie de changer de travail est là, mais la peur de tout perdre est plus forte, on peut facilement se complaire dans une situation financière stable, des horaires acceptables alors à quoi bon, sauf que les journées sont longues et l’ennui ben présent.

Cela se traduit par un stress et une irritation beaucoup plus forte qui joue sur les relations avec ses collaborateurs et s’accompagne souvent d’énormes frustrations.

Mais il y a aussi des situations involontaires qui peuvent favoriser la crise de la quarantaine comme la perte d’un emploi qui pousse un salarié à se remettre complètement en question pour ne pas se retrouver à nouveau à la merci d’un prochain licenciement et plus on avance en âge et plus il est compliqué de trouver du travail. Dans ce cas-là, cela peut être un tremplin vers la création d’entreprise.

En couple

La crise de la quarantaine en couple

La crise de la quarantaine chez l'homme est différente que chez la femme. Pour elle c'est l’horloge biologique qui contribue à lui rappeler avec la ménopause qu’il est temps de passer dans le camp des seniors, ce qui n’est pas toujours acceptable car à quarante ans une femme est toujours aussi désirable, peut-être même plus qu’à trente ans, mais la culture du jeunisme de notre société moderne la condamne déjà.

Il y a aussi l’angoisse de se retrouver seule avec son conjoint quand les enfants partent du foyer. Elle retrouve du temps pour elle, mais personne en face pour lui dire qu’elle est belle et la valoriser. C'est un moment où elle devrait se sentir profondément épanouie dans de nombreux domaines ce qui accentue la sensation de malaise et d’écœurement. Même si aujourd'hui, il est plus facile de faire de nouvelles rencontres.

Chez l'homme c'est le fameux démon de midi avec cette envie de plaire à des conquêtes beaucoup plus jeunes pour se rassurer et se sentir à nouveau vivant et repousser le moment fatidique de devenir un senior. Pour cela il a envie de changer de look, de comportement, de voiture et se pose la question de l’infidélité pour redonner du piment à son existence. L’homme essaye de retrouver une seconde jeunesse car il s’aperçoit que le temps passe et il ne veut pas avoir de regrets.

Les symptômes

Les symptômes de la crise de la quarantaine

Elle arrive assez progressivement sans prévenir et il est assez difficile de déceler les symptômes dès le départ, souvent elle est déjà bien installée quand on en prend conscience car elle est le fruit d’une routine qui nous étouffe de plus en plus. Sans s’en rendre compte, on devient de plus en plus irritable avec son entourage, on se sent vide et impuissant car s’il est aisé de changer de vie à 20 ans vers 40 ans les responsabilités nous rappellent souvent que nous ne pouvons pas agir à la légère et tout plaquer du jour au lendemain, les contraintes financières nous enferment dans un schéma dont il est difficile de se défaire.

Les principaux symptômes sont donc une grande lassitude et irritabilité vis-à-vis de tout (enfants, collègues, famille, amis) et une envie de se poser et de faire le point. Même en vacances, on ne parvient plus à trouver un apaisement total et la colère nous envahit au fil du temps.

Si vous vous sentez déprimé et mal dans votre peau alors que vous aviez le sentiment d'avoir une vie épanouissante vous êtes dedans.

C'est le moment de la grande remise en question. Les hommes et les femmes ne le vivent pas forcément de la même façon, mais on retrouve principalement un abattement et une irritabilité difficile à expliquer.

Comment s'en sortir ?

La crise de la quarantaine comment s'en  sortir ?

La meilleure des choses est évidemment d'en prendre conscience et d'en parler à son entourage, à son conjoint, ses amis, sa famille, souvent au même âge les gens ont des préoccupations sensiblement similaires et lutter à plusieurs et souvent plus facile.

Pas besoin de changer de vie et de tout plaquer, mais en procédant à de petits ajustements, reprendre des projets laissés en jachère, ne pas se laisser aller, prendre plus de temps pour soi.

Souvent on a fait passer les enfants, notre couple, notre travail avant tout, il est peut-être temps de faire machine arrière et se remettre au centre de nos préoccupations. Reprendre le cours de théâtre qui nous faisait rêver à 20 ans, se remettre à l’écriture, à la peinture et s’autoriser à lâcher prise.

Le danger réside dans l’envie de commettre l’irréparable comme quitter ou tromper son conjoint pour vouloir rajeunir à tout prix, cette erreur et la cause ne non communication avec la personne avec qui l’on a construit quelque chose au cours de sa précédente vie, mais rassurez-vous il existe des solutions pour affronter la crise de la quarantaine et si elle est correctement gérée cela peut même devenir un tremplin pour sauver son couple ou se réorienter professionnellement car il ne faut pas oublier que l’on est au milieu de sa vie et qu’il reste au moins 20 ans avant la retraite...

Combien de temps dure la crise de la quarantaine

Sachez que cette crise peut être un phénomène passager qui ne dure pas longtemps si elle est bien prise en main, elle peut même être bénéfique, car c’est l’occasion de faire un bilan et de bien repartir pour le reste de sa vie et accepter plus facilement de basculer dans la catégorie des seniors et oui, dans le monde professionnel on est déjà senior à 40 ans, c’est d’ailleurs souvent au travail que l’on en entend parler pour la première fois.

Par contre il est illusoire de croire que la crise de la quarantaine passe toute seule si l’on cherche à l’ignorer et en minimiser les conséquences, alors bien sûr pour certains elle se déroule sans problème majeur tout dépend de la situation personnelle de chacun.

Les frustrations accumulées dans le temps surgissent avec de façon inattendue, et génèrent des pensées négatives qui se transforment en colère ou en déprime.

Il est difficile aussi de dire à quel âge survient la crise, généralement c’est entre 35 et 50 ans, mais les statistiques parlent plus précisément de 43 à 48 ans car avec l’allongement de la vie, la crise a tendance à survenir plus tard.

Il n’y a donc pas de réponses précises à la question combien de temps dure la crise de la quarantaine car c’est assez variable en fonction des individus cela peut aller de plusieurs mois à plusieurs années, les chercheurs estiment qu'elle dure en moyenne de 2 à 5 ans chez les femmes, et de 3 à 10 ans chez l'homme.